• Thierry Hay fait tomber le masque

    Thierry Hay - Exposition "Métamorphose"-

    Jeudi dernier, Thierry Hay s’est rendu à l’Artouch Galerie près de l'illustre place de la Bastille, pour présenter au public parisien sa toute nouvelle exposition baptisée Métamorphose. Alors que les réseaux sociaux encouragent la communication entre les internautes, comment expliquer paradoxalement que les individus ne se parlent plus aujourd’hui ? Rencontre avec l’artiste.

    METAMORPHOSE, c’est le nom de son exposition. Peintre depuis 12 ans, Thierry Hay dépeint ce XXIème siècle avec des formes et des couleurs plutôt sombres au premier abord. Du rouge, de l’orange, du jaune, du bleu, du rose, ou encore du blanc viennent égailler ce noir omnipotent, presque oppressant qui rappelle que l’Homme n’est qu’un mortel, avec un cœur qui bat, avec ses joies, ses peines et ses angoisses.

    Utilisée dans les calligraphies asiatiques, l’encre de chine noire, cette absence de couleur pour certains, définit à la perfection les « pleins » et les « vides » de chacune des toiles. Elle met en lumière ces visages fantômes aux regards inquisiteurs, s’adressant aux spectateurs, comme pour lui dire « Et toi est-ce que tu portes un masque ? Est-ce que tu communiques ? ».Peinture de Thierry Hay

    Admirateur de Francis Bacon, Thierry Hay veut à travers ses peintures, montrer qu’aujourd’hui plus personne ne communique véritablement. Chacun se cache derrière un masque qui le conforte, qui camoufle sa vraie nature. Autrement dit, la société actuelle est un bal masqué comme le disait Emerson.

    Pour se protéger du regard des autres, les individus se retranchent derrière leurs ordinateurs ou leurs baladeurs, pour ne pas avoir à confronter leurs pensées, à affirmer en face leurs idées et se poser les véritables questions. Un repli sur eux-mêmes qui découle de cet individualisme de la société d’aujourd’hui qui empêche le partage des connaissances et favorise l’incompréhension des espèces. L’art serait-il donc l’ultime moyen de renouer le dialogue ?

    Jayminho Moreira et ses musiciens devant les peintures de Thierry Hay

    Jusqu’au 3O Octobre retrouvez l’exposition de Thierry Hay à l’ARTOUCH GALERIE, 23 rue des tournelles, Paris 4e. Metro : Bastille, Chemin Vert. 01 42 78 69 63.

    Pour plus d’informations sur l’artiste, consulter son site : http://www.thierryhay.com/ © crédit photos :  E.Terlon

    <script src="http://ads.over-blog.com/_tracker.js" type="text/javascript"></script> <script type="text/javascript">// <![CDATA[ _oobsite = "1"; _oobacct = "OOB-2770347-166205384"; oobTracker(); // ]]></script>

    over-blog.com

    « UNE INTRUE AU ROYAUME DES SHERIFSUn dali peut en cacher un autre ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    mohamed belkahia
    Vendredi 23 Décembre 2011 à 12:35

    boujour

    2
    E.Terlon Profil de E.Terlon
    Samedi 24 Décembre 2011 à 00:11

    Bienvenue;-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :